Nouvel article

Un bouquet de fleurs et deux bouquets de chardons remis à LA PETITE MERVEILLE et à ALYCHLO S.A.

Publié le vendredi 2 décembre 2016

Le 1er décembre 2016.

Beste Marc, Cher Bart,

Nous profitons d’une période relativement calme, avant les fêtes de fin d’année, pour reprendre contact avec vous et aborder certains sujets qui préoccupent les citoyens de DURBUY.
Nous devons d’abord rappeler vos valeurs, déclarées lors de votre conférence de presse du 24 juin dernier : respect de l’environnement, recherche de cohérence entre nature et aventure, attention accordée à l’écologie (décrite par vous comme le respect de la nature au travers de la pédagogie), à la qualité et à la sécurité, à la culture, à la coopération et au dialogue, à l’authenticité.
Et nous reprenons aussi la synthèse de nos conditions, déclarées lors de notre conférence de presse du 8 juin dernier : ancrage local, majorité accordée aux emplois locaux (y compris dans les cadres), retombées économiques directes et indirectes locales et régionales, respect de l’environnement, mise en valeur du tourisme ferroviaire, acceptation du projet par les habitants, comité d’accompagnement.
Vous reprenez, dans vos "valeurs", le respect de l’environnement et l’écologie. La presse flamande vous consacre même un article sous le titre […] l’âme d’écologiste wallon de Marc Coucke […] devenu roi autoproclamé du tourisme vert wallon (www.trends.be du 11.8.2016).
Convenant que tenir un engagement n’est pas facile, nous avions annoncé être indulgents, encourageants, mais aussi … vigilants !
Chantier de Rome : proficiat !

Au cours de cet été, nous avons pu constater une belle régénération du site, longtemps en chantier pour cette première phase. La fréquentation semble avoir baissé, mais serait restée constante… Nous avons pu voir camions, camionnettes et autocars circuler dans BARVAUX. Les activités de plein air ont donc eu du succès… Toutes nos félicitations ! Un projet global fut présenté à la CCATM (Commission Communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité). Et les tipis sont en cours de démontage pour être remplacés.
Pour cette contribution à l’embellissement de notre commune et au souci de communication, nous vous accordons un superbe bouquet de fleurs !
Abattages illégaux et expulsions : conforme à vos valeurs ?

150 campeurs expulsés, 50 arbres abattus sans permis, vol de bois : vous avez cogné fort !

Un camping repris pour la deuxième fois en moins de deux ans, avec une rupture de contrat d’occupation pour les campeurs à la clef : propre, rapide, efficace. Une gestion comme seule une société bien préparée peut le faire. Ce comportement relève-t-il du volet social du tourisme durable ou est-il franchement irrespectueux envers les familles locataires ?
Et que dire de la cinquantaine d’arbres abattus et de l’accaparement du bois ainsi récupéré, le long du Ry de Savon, des aulnes dont la présence le long d’un cours d’eau exerce une fonction utile à la biodiversité ? Ici aussi,

votre comportement a raté le virage du respect de l’environnement (volet "environnement" du tourisme durable). Nous détaillons cette action illégale dans le dernier Bulletin communal.
Très déçus par ces actes, nous vous offrons un premier bouquet de chardons fleuris.
Acquisitions immobilières : "Couckeville" ou Durbuy Ville ?

Couckeville
Il y a de quoi avoir le tournis. Outre votre volonté d’acquérir des centaines d’hectares de zones boisées (au lieu de les louer), vous vous lancez dans une collection d’achats immobiliers, digne des nababs orientaux : Hôtels Jean de Bohême, St-Patrick, La Chambre d’amis (ex-Cor de chasse). La JP’s Tavern, la boucherie Marion, la propriété Remy et la maison qui la jouxte, la maison du restaurant La Table de Manon, le camping La Chênaie, la Tour et les deux maisons l’encadrant, ainsi que le petit train. Nous en passons sans doute d’autres, comme votre proposition faite au Sanglier des Ardennes. Sans oublier le LPM2 Sport Hôtel et le gîte LPM3 à DURBUY (vieille ville), ainsi que les 15 chalets hérités de votre rachat de Durbuy Adventure, déjà votre propriété. Ceci, sans compter, à BARVAUX, l’acquisition du Juliénas, de l’ancienne piscine et, depuis peu, du Domaine de Hottemme. Ajoutons encore l’achat du petit château de Septon.
Stop ou encore ?
De quoi étonner et surprendre ! Si nous comptons bien, vous allez détenir, au minimum, 53 chambres d’hôtel assurant l’hébergement de 136 touristes, augmentées de 200 emplacements de camping permettant l’hébergement de 600 personnes potentielles (à raison de 3 personnes par emplacement). Au total : 253 chambres (ou équivalents chambres) permettant l’accueil de 736 personnes. Les chalets, quant à eux, disposent de 136 chambres pouvant héberger 328 personnes supplémentaires.
N’avez-vous pas souhaité développer un tourisme durable, écologique ? En reprenant autant de lieux d’hébergement touristique, mesurez-vous l’empreinte écologique que vous infligez ? Certes, un tourisme dit intégré au tissu bâti peut charmer le touriste. Mais est-ce votre intention ? À l’issue de la conférence de presse de juin dernier, vous aviez pourtant annoncé que les achats, c’était fini. Or, ceux-ci continuent. Comment comprendre ?
Sachez, Messieurs, que vous suscitez beaucoup d’inquiétude dans la population et au sein des hébergeurs touristiques.
Vous construisez petit à petit une situation de monopole. Votre politique de prix pourrait placer l’économie touristique de la ville et de la région en état de grande dépendance. Un échec pourrait avoir des conséquences catastrophiques.
Pour ces raisons, nous vous délivrons un deuxième bouquet de chardons
fleuris.

Nous avions annoncé être indulgents, encourageants, mais aussi vigilants ! Souhaitant avoir à préparer plus de fleurs que de chardons, nous reviendrons donc sur vos projets, car d’autres aspects nous préoccupent…

Le groupe ECOLO DURBUY

michtecheur@hotmail.com 0479 / 78.01.63